C'est quoi s'affirmer au 21-ème siècle ?

Dernière mise à jour : 22 juil.




On pourrait définir l'affirmation de soi, comme étant la liberté d'exprimer qui on est :

  • ses ressentis

  • ses idées

  • ses besoins

  • ses limites

  • ses messages

  • etc...

Pour se sentir apaisé intérieurement, et ainsi accéder au bonheur.


On confond souvent « s'affirmer » et « s'imposer », ce qui peut être limitant car si on a tendance à se mettre en réserve et à laissé passer les autres avant soi, on ne va pas avoir envie de passer de l'autre côté, car on se dit qu'on va devenir un « emmerdeur ».


Être affirmé c'est le juste équilibre entre le « timide » et « l'emmerdeur », c'est savoir s'exprimer de manière à se respecter et à respecter l'autre.


Ça passe par 3 grands axes :

Le premier axe c'est le développement personnel : cultiver une confiance solide et une bonne estime de soi.

La confiance (le « faire ») c'est le fait de se sentir capable et d'oser aller vers l'inconnu .


L'estime de soi (« l'être »), c'est se valoriser, avoir une bonne image de soi, reconnaître ses points forts et s'apporter de l'amour.

Un autre point essentiel dans le développement personnel est bien sûr d'avoir une bonne connaissance de soi, comment exprimer ce qu'on ressent ou quels sont nos besoins si on ne sait pas les identifier ? Idem lorsque l'on parle d'un sujet, plus nous serons à l'aise avec notre contenu et plus nous pourrons adopter une posture affirmée.


Le deuxième axe c'est les techniques de communication interpersonnelle. Aujourd'hui la société dans laquelle nous vivons ne nous apprend pas à communiquer de manière bienveillante, elle ne nous apprend pas du tout à communiquer d'ailleurs, nous ne faisons que copier les personnes qui nous entourent. Dans l'approche de la communication non violente, ce langage est appelé « chacal », c'est le langage « tu as tort, j'ai raison », il y a donc toujours un gagnant et un perdant. Or il existe une autre forme de langage, le langage appelé « girafe », il s'apprend comme on apprend l'anglais voir le chinois... Au début on est un peu gauche et à force de pratiquer on s'améliore !


Le troisième axe est de réussir à prendre la parole devant n'importe quel public, peu importe la hiérarchie, le statut social ou le nombre de personnes. Cet exercice de prise de parole, est aujourd'hui incontournable dans le monde professionnel. Et si nous n'y sommes pas préparés nous pouvons perdre nos moyens et passer à côté d'opportunités. Il convient donc d'apprendre à gérer son trac et de réussir à captiver son auditoire !


En travaillant sur ces 3 axes, on prend sa place dans le monde et on s’accomplit autant sur le plan personnel que professionnel !




5 vues0 commentaire